• 514-632-2472
  • info@comclaire.com
Benoît LeBlanc lance son 5e album en carrière: 1er novembre au Bistro Mousse Café
18 octobre 2017 - 13:00, par , dans Nouvelles, Aucun commentaire

 

Montréal, le 18 octobre 2017 – Le vétéran créateur chansonnier Benoît LeBlanc roule sa bosse dans le paysage musical québécois depuis plus de 30 ans. Après avoir fait paraître l’excellent L’homme à l’arbre (2014), l’artiste est de retour avec une nouvelle création intitulée Le pain, le pays, la paix. Ce disque sera lancé officiellement le mercredi 1er novembre lors d’un 5 à 7 au Bistro Mousse Café à Montréal.

 

Se définissant lui-même comme un barde, comparativement à un auteur-compositeur-interprète de facture plus classique, Benoît LeBlanc est influencé autant par la chanson française à la Brassens, Brel et Ferré, incorporant à sa palette sonore des influences celtiques, cadiennes de Louisiane et québécoises. L’extrait Cassandre, tiré du nouvel album, est le parfait amalgame de tout ce que peut proposer le musicien au sein d’une seule et même chanson.

 

L’éclectisme des chansons de LeBlanc est aussi le reflet de son éloquent parcours artistique. Adolescent, le créateur entretenait un grand intérêt pour la musique rock et ses fondements : le blues, le folk, la musique country et le R&B. C’est ainsi qu’il a approfondi sa passion pour les traditions musicales québécoises, acadiennes et louisianaises. En plus d’écrire de magnifiques chansons, Benoît LeBlanc pratique le chant harmonique, offre des ateliers d’écriture de chansons et adore, à ses heures, se transformer en animateur musical pour enfants.

 

En 1979, il fonde le trio Chœur de Pomme et devient ainsi un habitué du festival de la chanson de Tadoussac. En 1985, André Fortin (le Dédé des Colocs !) réalise son premier vidéoclip, présenté à l’époque au mythique Spectrum de Montréal. En 1995, il fait paraître, en mode solo, l’album Poursuivre où l’instrumentiste met de l’avant son authentique connaissance de la fibre francophone d’Amérique. En 2002, la critique salue avec enthousiasme la parution de L’homme dans la lune qu’une icône poétique comme Richard Desjardins n’aurait sûrement pas renié.

 

En 2009, c’est l’album La voie des sources qui voit le jour en proposant au public un retour à la chanson dite « à texte »; une sage combinaison de poésie, de dépouillement musical et d’arrangements délicats et raffinés. 5 ans plus tard, l’artiste revenait avec une nouvelle production titrée L’homme à l’arbre. Sur ce disque, il creuse habilement les sillions de sa propre quête identitaire, celle-ci empreinte d’aspiration spirituelle

 

C’est dans une atmosphère intime, chaleureuse et authentique que le public sera convié
le mercredi 1er novembre à 17 h au Bistro Mousse Café, situé au 2522 rue Beaubien est, afin d’entendre les nouvelles pièces de ce troubadour-poète de talent. Voilà une belle soirée en perspective à ajouter à l’agenda culturel. Le pain, le pays, la paix est un album d’une sincérité désarmante.

Site Web de l’artiste : benoitleblanc.ca

– 30 –

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec

Claire Strunck | Relationniste de presse | ComClaire | claire@comclaire.com | 514-632-2472

À propos de l’auteur:

Les commentaires sont fermés ici.

Nous joindre